twitterfacebook

Retour

zones tampon de sécurité devant les passages piétons

22 mai. 2019

L’arrêté du 12 décembre 2018 relatif à la modification de la signalisation routière permet désormais aux collectivités locales qui le souhaitent de réaménager les abords d’un passage piéton, en installant une zone tampon entre les véhicules et les piétons qui traversent. Positionné entre 2 et 5 mètres en amont des passages piétons, cet espace est matérialisé par une « ligne d’effet », un marquage au sol représentant des traits discontinus, identique à celui qui est déjà matérialisé en amont de certains feux de signalisation et passages piétons protégés par des feux. C’est devant cette ligne que les véhicules doivent impérativement s’arrêter pour laisser traverser les piétons.
Cette ligne d’effet du passage piéton n’est pas équivalente à une ligne de stop : le conducteur d’un véhicule n’est pas tenu de stopper devant cette ligne si aucun piéton n’est engagé ou ne manifeste l’intention de le faire. Cependant, en cas de non-respect de cette ligne d’effet devant un piéton qui traverse ou manifeste clairement l’intention de la faire, le conducteur s’exposera à une amende forfaitaire de 35 euros. De plus, depuis le 18 septembre 2018, s’il refuse de céder le passage à un piéton qui traverse ou manifeste l’intention de traverser, le conducteur s’expose à une amende forfaitaire de 135 euros assortis d’un retrait de points du permis de conduire et d’une suspension de permis d’une durée de 3 ans au plus.

Conforment au choix fait par la municipalité, les premiers marquages seront réalisés, à partir du 21 mai sur les axes suivants :
Boulevard de Boulogne, avenue Quettier, rue de l'Impératrice, avenue du 8 mai, rue St Josse, avenue de Verdun, ainsi qu'aux abords des écoles.

A+A-