twitterfacebook

Retour

Expos 2018-2019

> L’Entonnoir, coeur de Berck-plage
16 mars - 22 avril 2019
L’achèvement d’un ambitieux programme de réhabilitation du centre névralgique de la plage de Berck est l’occasion de proposer une exposition sur son évolution, de l’origine à l’époque actuelle. Au milieu du XIXe siècle, Berck-sur-Mer est un village de pêcheurs, repoussé à l’arrière du bord de mer par les variations du trait de côte mais que fréquente toujours la plus importante marine d’échouage de France. Le principal chemin emprunté par les marins pour rejoindre les bateaux débouche sur la plage entre deux bourrelets dunaires, topographie qui vaut à l’endroit sa dénomination. Vers 1840, les maisons s’y comptent sur les doigts d’une main mais, à partir des années 1860 et en un tiers de siècle, l’Entonnoir devient l’épicentre d’une urbanisation galopante, au grand dam de certains de ses premiers occupants.

Les peintres en avant-garde
C’est ici que s’installe en premier l’architecte de Napoléon III et peintre Émile Lavezzari, initiateur d’un type de construction en bois adapté au milieu dunaire. Adepte du plein air, il est rejoint en 1877 par Ludovic-Napoléon Lepic (1839 - 1889), fondateur de l’école de Berck. C’est ici encore que Francis Tattegrain inaugurera son atelier en décembre 1882, avant de déplorer, comme Lepic ou encore Eugène Chigot (1860 - 1923), la perte d’authenticité générée par l’urbanisation de la plage.
Berceau de la photographie par cerf-volant (cliché d’ Émile Wenz en 1891, Berck-Plage développe autour de l’Entonnoir de nouvelles fonctions qui, pendant près d’un siècle, cohabiteront avec l’ancienne marine. Au sud, l’hôpital maritime (1861) ouvre la voie au Berck médical tandis qu’au nord, le Grand Hôtel de la Plage et des Bains symbolise l’avènement de la station balnéaire.

Le cheval de Troie de la modernisation
Combiné au développement du tourisme balnéaire, l’avènement de l’automobile joue un rôle essentiel dans l’évolution de la voirie qui structure l’Entonnoir à la veille de la deuxième guerre mondiale. Tout en gardant son tracé d’origine, les destructions que celle-ci engendre font le lit de la topographie actuelle du front de mer.

La reconstruction
Dans l’attente d’un possible débarquement allié, les constructions susceptibles de gêner la défense sont systématiquement détruites et l’architecte Paul Dufournet devra remodeler un front de mer complètement dévasté. La reconstruction respecte la topographie initiale de l’Entonnoir en peaufinant par un surplomb incurvé le débouché sur la plage, désertée par les derniers bateaux depuis les années 1970. Ces aménagements consacrent la valorisation touristique du coeur de la station balnéaire.

Musée de Berck-sur-Mer
60, rue de l’Impératrice

Horaires d’ouverture : 10h-12h/15h-18h

Chaque jour, sauf le lundi matin et le mardi

Visites guidées et ateliers sur réservation

 

> L’école de Berck
À partir du 18 mai 2019

Créé ex nihilo en 1979, le musée de Berck a rassemblé plus de 2000 oeuvres et études ainsi qu’un important
fonds d’archives qui permettent aujourd’hui de caractériser ce qui fait l’identité de l’école de Berck.
Quatre ans après le passage d’Édouard Manet en 1873, un petit groupe de peintres se constitue sur la plage de Berck autour
de Ludovic-Napoléon Lepic, «le Patron», et pratique en sa compagnie la peinture de plein air. S’il comporte «un garçon de café» et un futur «financier», ce noyau originel se caractérise avant tout par l’origine sociale de ses membres.

A+A-