twitterfacebook

le 16 mar. 2016

Après un diagnostic élaboré en collaboration avec les services de la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP), la ville de Berck-sur-Mer a sollicité l’autorisation préfectorale pour l’installation d’un système de vidéo-protection. En accord avec les services de la DDSP, plusieurs sites ont fait l’objet d’une demande de mise en place de ce système :

  • Le square Duffit, avec la mise en place de 2 caméras,
  • Le parc des sports, avec la mise en place de 2 caméras,
  • Le Kursaal, avec la mise en place de 2 caméras,
  • Le cimetière, avec la mise en place de 3 caméras,
  • Le Centre Technique Municipal, avec la mise en place de 3 caméras,

Conformément aux obligations légales, et notamment le droit à l'information, des panneaux ont été mis en place sur les sites faisant l’objet d’une vidéo-protection.

 

Toutes les réponses à toutes les questions...

Quel est la différence entre vidéo-protection et vidéo-surveillance ?
La vidéo-surveillance est utilisée dans les entreprises privées pour contrôler l'activité dans leurs locaux. Ce n'est pas du tout l'objet du dispositif installé.
La Ville a fait le choix de la vidéo-protection afin d’insister sur le caractère préventif du réseau de caméras. Le but de ce système n’est pas de surveiller, mais bien de protéger la liberté d’aller et venir en toute sécurité.

Pourquoi un système de vidéo-protection ?
Agir concrètement pour la sécurité de tous, lutter plus efficacement contre certaines formes de délinquance et contre le sentiment d’insécurité, améliorer le taux d’élucidation des faits : telles sont les principales raisons de la mise en place d’un parc de caméras de vidéo-protection dans la ville.

Pourquoi n’y a-t-il pas de caméra devant chez-moi ?
Le choix d’implantation des caméras a été fait à la suite d'un diagnostic partagé avec les services de la Direction Départementale de la Sécurité Publique de la délinquance sur la commune. Certaines zones ont été priorisées.

Que se passe-t-il si une caméra est dégradée ?
Si une caméra est dégradée, elle sera remplacée le plus vite possible par le personnel de la ville.

Je vais être filmé dans la rue... Est-ce légal ?
L'installation de caméras de vidéo-protection par les autorités publiques est possible sur la voie publique et sur des lieux ou bâtiments ouverts au public. Elle doit faire l'objet d'une autorisation préalable du préfet du département, et est limitée par un cadre juridique qui garantit un droit d'information, d'accès et de recours aux particuliers. Pour garantir l'information, des panneaux signalant que la ville est placée sous vidéo-protection sont installés sur les sites concernés. Dès lors, chaque citoyen est réputé informé de la possibilité d'être filmé.

Est-ce que les images sont conservées ?
La loi autorise la conservation des images pendant un mois. A Berck-sur-Mer, le choix a été fait de les stocker sur un serveur sécurisé pendant 15 jours. Pendant cette période, seule la police nationale peut y avoir accès, ou les autorités judiciaires dans le cadre d'une enquête. Les images peuvent alors être saisies et conservées au-delà des 14 jours dans le cadre strict de l'affaire et pour les seules images concernées.

Est-ce que je vais être filmé chez moi ?
Les zones privées sont masquées automatiquement. Un brouillage logiciel est paramétré sur toutes les caméras dès lors qu'elles balayent des espaces privés.

Qui regarde ?
Personne. Les images sont enregistrées et sont mises à la disposition de la Police ou du Procureur sur réquisition.

A+A-